Joli goûter

Le thé Earl Grey, le mélange classique du comte Grey

Le mélange Earl Grey est sans doute l’un des mélanges de thés les plus connus au monde, si ce n’est le plus connu. C’est un grand classique anglais. Mais qui se cache derrière ce nom Earl Grey ? Et quelle est l’origine de ce thé ?

Crédit photo : © soultea.de, Photographe : André Helbig

Le thé Earl Grey est traditionnellement un mélange de thé noir aromatisé à la bergamote, un petit agrume principalement cultivé en Calabre (Italie). On trouve cependant des versions de Earl Grey avec du thé vert, du thé Oolong, du thé blanc et du rooibos…
Earl signifie en anglais « comte », et Earl Grey désigne donc le comte Grey. Voici la petite histoire de l’Earl Grey :
Le comte Charles Grey (1764-1845), deuxième comte Grey, ministre des affaires étrangères de la couronne britannique, aurait rapporté la recette de ce thé lors d’un voyage diplomatique en Chine. C’est un mandarin qui l’a lui aurait transmise. Il l’aurait ensuite offerte à la maison de thé Jacksons of Piccadilly. La maison de thé aurait alors donné le nom d’Earl Grey à ce mélange pour le remercier.
Toutefois, on peut s’interroger sur la véracité de cette histoire puisque :
– l’Earl Grey est fabriqué à base de thé noir indien et de Ceylan, or, les Chinois ne sont pas de grands consommateurs de thé noir.
– Charles Grey n’aurait jamais mis les pieds en Chine.
Selon une autre légende, le comtes Grey, aurait un jour reçu un fruit de bergamote, et ne sachant comment l’utiliser, en aurait coupé un morceau qu’il aurait mis dans sa tasse de thé.

Aujourd’hui, deux maisons de thé revendiquent la paternité de l’Earl Grey :
– la marque Twinings qui commercialisa le premier « Earl Grey’s tea » sur le marché britannique. Le mélange Earl Grey de Twinings contient du thé de Chine, du Darjeeling, du thé de Ceylan ainsi qu’une petite quantité de Lapsang souchong, un thé noir fumé et corsé.
– Jacksons of Piccadilly qui affirme avoir reçu la recette en 1830 de la part du comte Grey.
La rivalité entre les deux maisons persiste bien qu’elles soient liées à la même maison mère.

Les variantes de l’Earl Grey

Il existe plusieurs variantes de thés Earl Grey :
– le Lady Grey : avec des zestes d’orange et de citron, comme le Citrus Lady Grey qui doit son arôme aux oranges de Séville.
– le Lavender Lady Grey : parfumé à la lavande
– le 
French Early Grey : avec des pétales de rose
– le London Fog : mélange de Earl Grey avec du lait et du sirop de vanille
– le Russian Earl Grey : avec des zestes de citron et la citronnelle en plus de la bergamote et du thé noir
– le Earl Green ou Earl Grey Green : fait avec du thé vert au lieu du thé noir.
– le Earl Grey White : où le thé blanc remplace le thé noir.
– il existe également des variantes de Earl Grey où le rooibos se substitue au thé noir.

Un thé du matin

Le mélange Earl Grey, subtil équilibre entre le thé noir et le parfum de la bergamote est une boisson idéale pour le matin et le petit déjeuner, évoquant à la fois la force et la finesse. La bergamote n’étant pas agressive, elle permet d’attaquer la journée en beauté. L’Earl Grey peut également se consommer sans soucis dans la journée.

Partager l'article :

Vous aimerez peut-être :

J'ai testé les Bubble teas de Zen Zoo (Paris)
Quelle machine à café pour un bon espresso : capsules ou cafetière automatique ?
7 bonnes raisons de consommer des boissons ou du jus à l'aloe vera

Tags: ,

Copyright © 2009 Joli goûter. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
I use true Google 404 Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.