Joli goûter

Le Gyokuro, le plus grand thé vert du monde

Et s’il fallait désigner le plus grand thé du monde ? Ce serait peut-être le Gyokuro, appelé aussi le « Champagne des thés ». Ce thé vert du Japon (littéralement « perle de rosée ») est considéré comme l’un des meilleurs thés verts au monde grâce à son mode de culture original.
Le Gyokuro, dit l’empereur des thés japonais, a été récolté pour la première fois sous la dynastie des Yamamoto en 1835.  Ses feuilles sont plus qualitatives que les Sencha.

Issu de la variété des théiers Yabukita du Japon, le gyokuro est composé exclusivement des plus jeunes boutons et feuilles récoltés au printemps. Les feuilles sont de couleur vert-bleu, torsadées en fines aiguilles. Trois semaines avant la cueillette, les théiers sont recouverts de paille de riz ou de toile noire afin de filtrer une partie de la lumière du soleil  et permettre aux feuilles de se gorger de chlorophylle et de vitamine C. La cueillette est soigneusement effectuée à la main. Une fois cueilli, le thé est simplement séché et roulé, il devient alors vert émeraude. On l’appelle thé ombré (thé de pénombre), contrairement à la plupart des thés, qui sont des thés de lumière. Fukuoka et Kyôto sont les deux principales régions de productions de gyokuro.
La longue durée d’ombrage procure au gyokuro un goût sucré unique en son genre : l’umami. Umami signifie littéralement « goût du bien-être », une note qui fait du Gyokuro la forme de thé la plus délicate et appréciée du Japon.

Crédit photo : Kurihara Tea

Le Gyokuro est un des thés verts les plus riches en vitamine C et antioxydants au monde. Il est riche en théanine (acide aminé responsable de la douceur du thé) et pauvre en tanins. Sa force en caféine en fait une sorte de luxueux espresso de thé japonais.
Ce thé noble a un prix (52€ les 100g chez Theodor, 99€ chez Mariage frères, 57€ au Palais des Thés…). Mais de toute façon, ce thé de luxe ne se boit pas au quotidien, il est réservé aux grandes occasions, un peu comme un grand vin.

Mode de préparation
T° de l’eau Quantité Infusion
Eau bouillie refroidie à 55°C 1 petite cuil./tasse 1 minute

Caractéristiques

Tasse : la liqueur est d’un beau vert soutenu
Arômes : notes végétales, marines et légèrement sucrées
Texture : douce, onctueuse et paradoxalement intense avec une pointe d’amertume
Corps et finale : puissant, d’une immense longueur en bouche

Le gyokuro se déguste par petites gorgées, comme un brandy. On ne l’accompagne pas de sucreries, qui pourraient interférer avec son goût unique.

Crédit photo 1 : Japanese Recipes Wikia

 

Partager l'article :

Vous aimerez peut-être :

Le chocolat et la reine
La recette du chocolat du roi
Avec quelle eau préparer un bon thé ?

Tags: , , ,

Copyright © 2009 Joli goûter. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
I use true Google 404 Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.