Pourquoi mange-t-on crêpes et beignets au Mardi Gras et au Carnaval ?

Le Mardi Gras est pour les catholiques le jour qui précède le mercredi des Cendres et l’entrée dans le Carême, cette période de jeûne et d’abstinence pendant laquelle on mange « maigre » (sans viande) et s’achève à la fête de Pâques. Le Mardi Gras marque littéralement la fin de « la semaine des sept jours gras » et la fin du Carnaval, période de célébrations et d’excès. Le Carnaval vient du latin médiéval carne levare, qui signifie « enlever, retirer la chair », c’est-à-dire supprimer la viande ou le « gras » durant le Carême. Mais avant cette période de jeûne, on fête le Mardi Gras, jour d’abondance et de bombance, en mangeant toutes sortes de douceurs sucrées, qui sont traditionnellement celles du Carnaval, c’est-à-dire les crêpes, les beignets, les gaufres et les bretzels…

Pieter Aertsen The pancake bakery
Pieter Aertsen – The pancake bakery (1560)

L’origine du Mardi Gras

Le fait de manger des crêpes, des beignets, des gaufres… vient du besoin d’épuiser les réserves d’œufs et de produits gras avant le début du Carême, sous peine de les perdre. Dans certaines régions, les enfants se déguisent et/ou demandent aux voisins des œufs, du sucre, de la farine, pour confectionner des gâteaux ou des crêpes.

La date de Mardi Gras

La date de Mardi gras est mobile et change chaque année. Associé à la fête de Pâques, il tombe entre début février et début mars. Cependant, le Mardi Gras remonte au temps des Romains qui célébraient les « calendes de Mars », pour marquer la fin de l’hiver et le retour du printemps. C’était un rite agraire.

Quels desserts pour le Mardi Gras et le Carnaval ?

Chaque région a ses propres traditions culinaires pour le Mardi Gras et le Carnaval. Les noms des pâtisseries varient selon les lieux. Voici les pâtisseries traditionnelles du Mardi Gras :

1. Les crêpes

La crêpe est la douceur incontournable du Mardi Gras. Les crêpes seraient un souvenir des galettes que le pape Gélase 1er offrait aux pèlerins venant en pèlerinage à Rome au Ve siècle. C’est une recette économique et facile à préparer pour toutes les familles, riches comme pauvres. Il existe différentes recettes de crêpes, certaines remplaçant le lait par de l’eau. L’une des recettes les plus connues est celle des crêpes Suzette. Et désormais, il est même possible de faire des crêpes sans œufs. Idéal pour les allergiques et les végétaliens !

Pourquoi mange-t-on des crêpes et des beignets au Mardi Gras et au Carnaval

2. Les beignets

Les beignets sont une pâtisserie très ancienne, datant de l’époque des Romains. Comme les crêpes, la recette des beignets est peu coûteuse. Il suffit d’avoir de la farine, des œufs, et du beurre. Chaque région de France a sa propre recette de beignet. La composition, la forme, l’épaisseur, et même le nom des beignets changent. Bugnes, beugnets, roussettes, merveilles, oreillettes, Roubigneaux, tourtisseaux, corvechets, ganses, et nouets… sont tout autant de termes pour désigner les beignets !

Pourquoi mange-t-on crêpes et beignets au Mardi Gras et au Carnaval

3. Les gaufres

La gaufre est une pâtisserie typique de la Belgique, des Pays-Bas, du Nord de la France, des régions alpines d’Italie et de la Suisse romande. C’est donc dans ces régions l’alternative ou le complément aux crêpes. C’est un mets de fête et un élément du petit-déjeuner chez les Américains. Il existe de nombreuses recettes de gaufres dans le monde entier, chaque pays et chaque région ayant sa recette.

gaufres carnaval

4. Le bretzel

Le bretzel, une spécialité d’Alsace en forme de gros nœud, est un pain maigre dépourvu de levain, ce qui en fait un aliment parfait pour préfigurer le temps du Carême. Il est généralement salé, mais vous pouvez le déguster en version sucrée à l’occasion du Mardi Gras.

Pourquoi mange-t-on crêpes et beignets au Mardi Gras et au Carnaval

Miam !

 

Partager l'article :

Auteur de l’article : L'auteur

Je suis Lova. J'ai créé Joli Goûter en 2012 parce que j'adore le thé, le tea time et tout ce qui se rapporte à la gourmandise (pâtisserie, cake design, bonne cuisine). J'aime découvrir de nouvelles adresses et les partager. J'apprécie tout ce qui flatte aussi bien les papilles que les pupilles ! Ainsi que l'art de vivre qui y correspond.